Lobby pharmacien & FDP: ensemble contre la concurrence?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lobby pharmacien et FDP: ensemble contre la concurrence?

(14.09.2010) Les conseils donnés par les pharmacies sur la vente de médicaments sont encore souvent insuffisants. Le magazine ARD «Plusminus» est arrivé au résultat après un test dans lequel des médicaments ont été achetés dans plusieurs pharmacies au début de la vague de froid, chacune contenant un analgésique paracétamol. Selon des informations antérieures à l'émission d'aujourd'hui, le magazine économique critique en particulier le fait que les pharmacies ont toujours utilisé leurs services de conseil comme argument pour leur propre monopole.

Selon les pharmacies, le conseil intensif est l'une des principales caractéristiques distinctives des pharmacies de vente par correspondance et est souvent utilisé pour justifier une position de monopole dans la vente de produits pharmaceutiques. C'est là qu'intervient la critique du «plus moins», car selon les résultats de notre propre enquête, les conseils étaient systématiquement inadéquats et parfois même des médicaments contenant des quantités dangereuses de paracétamol étaient administrés sans avertissement des risques possibles. Dans tous les cas, les acheteurs du test n'ont reçu aucun conseil de base sur les différentes substances.

Dans le cadre du programme, le soutien du lobby pharmacien par la FDP est également vivement critiqué. Ici, de l'avis de «Plusminus», les libéraux ont renoncé aux principes de leur politique, car ils militent pour la position de monopole des pharmacies et agissent dans l'esprit du lobby pharmacien contre la concurrence des pharmacies de vente par correspondance. «Plusminus» peut prétendument prouver que l'Association des pharmaciens (ABDA) a co-écrit l'accord de coalition actuel et fait référence à des formulations telles que: «Nous limiterons les excès dans le commerce par correspondance». qui était déjà utilisé dans un communiqué de presse de l'ABDA 2008. En outre, le lobby des pharmaciens a appelé à l'interdiction de ramassage contenue dans l'accord de coalition en 2008. Selon le président de l'Office fédéral des cartels, Andreas Mundt, la suppression de la concurrence, qui a également été imposée par le FDP, maintient artificiellement les prix des médicaments en Allemagne à «Plusminus», bien que d'autres pays prétendent en fait qu'il existe un autre moyen. (fp)

Lisez aussi:
Une pharmacie sur cinq est inadéquate
Pharmacies: de fausses escroqueries aux médicaments anticancéreux?
Pharmacies: marges bénéficiaires et densité trop élevées?

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: La loyauté et la concurrence: laction en concurrence déloyale - Droit - digiSchool


Article Précédent

Caisse enregistreuse: temps perdu pour les parents bienveillants

Article Suivant

Verdict: protection contre le licenciement des malades chroniques