Tarifs de l'assurance maladie privée avant de sortir?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Tarifs de l'assurance maladie privée avant la fin: l'assurance maladie centrale fixe son tarif

Off pour des tarifs bon marché dans l'assurance maladie privée (PKV). L'assurance maladie centrale retirera son taux d'actualisation «Ecoline» du marché le 1er août. Bien que la compagnie d'assurance maladie ait pu gagner environ 40 000 nouveaux clients avec les offres low-cost l'année dernière, les tarifs globaux ne sont pas rentables et ne répondent pas aux exigences des assurés en matière d'assurance maladie privée. En outre, un nombre particulièrement important d'assurés du segment n'ayant pas payé leurs primes, de sorte que des augmentations substantielles de primes étaient inévitables dans le tarif de remise, a commenté l'agence de notation Assekurata sur la décision actuelle.

Avec Central Health Insurance, un autre assureur privé dit adieu aux tarifs d'actualisation controversés. Après que la DKV a annoncé en juin qu'elle ne proposerait plus son tarif réduit à partir du 1er décembre 2011, la Caisse centrale de santé a suivi l'exemple et a fixé le tarif «Ecoline» le 1er août. La stratégie consistant à gagner de nouveaux clients à l'aide d'offres bon marché, en espérant que tôt ou tard ils passeraient à un régime d'assurance maladie plus coûteux, avait échoué, a déclaré Heinz Teuscher, PDG de l'assurance maladie centrale de Generali Deutschland, au Frankfurter Allgemeine Zeitung. ".

Pas de tarifs réduits avec l'Assurance Maladie Centrale A partir du 1er août, les tarifs préférentiels de l'Assurance Maladie Centrale ne seront plus proposés, selon un message en cours de la caisse maladie. La compagnie d'assurance espérait en effet que les offres bon marché lui donneraient un avantage concurrentiel significatif et augmenteraient l'acquisition de nouveaux clients. Mais alors que des dizaines de milliers de nouveaux membres pouvaient en fait être attirés par les tarifs bon marché, l'Assurance maladie centrale n'en a évidemment pas profité. La stratégie d'attirer de nouveaux clients à l'aide d'offres particulièrement rigoureusement calculées, dans l'espoir qu'ils passeraient par la suite à un tarif plus cher, n'a pas fonctionné, selon le PDG de la Central Health Insurance. En fait, le quota de clients qui sont passés de tarifs à bas prix à un tarif de valeur supérieure était presque nul, a expliqué Heinz Teuscher. De plus, dans «Ecoline», un nombre particulièrement important de clients n'aurait pas payé leurs primes, ce qui s'est traduit par des augmentations de primes nettement plus élevées pour les clients payants que par des tarifs plus élevés. Selon le PDG de Generali Allemagne, Dietmar Meister, il est logique que l'Assurance Maladie Centrale, contrairement au Groupe Ergo, dont DKV appartient au Groupe Ergo, baisse immédiatement son tarif réduit et n'attende pas la fin de l'année. "Pourquoi attendre encore quatre mois lorsque la décision est claire?", A commenté Meister sur la sortie immédiate des offres bon marché.

Fardeau financier dû aux tarifs des écluses Les experts de l'industrie considèrent l'arrêt immédiat des tarifs bas comme une sorte de frein d'urgence en raison de l'évolution des coûts de l '«Ecoline». Bien qu'une grande partie de la croissance de l'assurance maladie centrale au cours des trois dernières années soit due aux nouveaux accords dans les tarifs low-cost, cela n'a pas vraiment amélioré la position concurrentielle de la compagnie d'assurance maladie. Au contraire: le tarif réduit est devenu une charge de plus en plus lourde. L'expert Abdul Kadir Cebi, de l'agence de notation Assekurata, a déclaré à ce propos: «Le bon marché est devenu un problème car il existe un risque élevé que les cotisations ne soient pas payées.» De plus, l'étendue des prestations ne répond souvent pas aux exigences que les assurés ont en matière d'assurance maladie privée. Parce que les tarifs bas n'étaient possibles qu'en excluant certains services. Par exemple, la psychothérapie ambulatoire, l'insémination artificielle, les mesures de rééducation, les cures, les traitements alternatifs et le transport ambulatoire ne sont souvent pas inclus dans les bas tarifs. "Peut-être aurions-nous dû examiner ce modèle de manière plus critique", a conclu le PDG de Generali Allemagne. Cependant, la Central Health Insurance a vigoureusement rejeté l'hypothèse selon laquelle les problèmes liés aux tarifs à bas prix pourraient même entraîner une distorsion de Central. "La Centrale a un équilibre solide et n'est certainement pas en difficulté financière", a déclaré la compagnie d'assurance maladie.

D'autres continuent de s'appuyer sur le nouveau modèle d'acquisition de clients
Contrairement à la DKV et à l'Assurance maladie centrale, d'autres compagnies privées d'assurance maladie prévoient de poursuivre leurs activités avec des tarifs bas. Un porte-parole de la compagnie d'assurance maladie Hanse Merkur a déclaré: «Les courtiers ne parlent de rien aux clients. Ils savent ce qu'ils font lorsqu'ils achètent un tarif sans protection contre la psychothérapie. »Hanse Merkur utilise les tarifs réduits de manière particulièrement intensive pour l'acquisition de nouveaux clients, mais a déclaré qu'il avait eu des expériences principalement positives et qu'il prévoyait la part des tarifs réduits à l'avenir même l'élargir. La critique émergente du modèle économique des offres bon marché est uniquement due au succès que certaines compagnies d'assurance ont avec elle, a déclaré la position de Hanse Merkur. "Nous avons connu une croissance plus rapide que le marché pendant neuf ans, et certains n'aiment pas ça", a déclaré un porte-parole de l'entreprise au Frankfurter Allgemeine Zeitung. Cependant, le raisonnement concernant l'assurance maladie centrale et la DKV ne peut pas être aussi simple, car grâce aux tarifs bon marché, ils ont également pu croître plus rapidement que le reste de l'industrie. (fp)

Lisez aussi:
Beaucoup d'assurés insatisfaits de l'assurance maladie privée
Les défenseurs des consommateurs mettent en garde contre les tarifs bas de l'assurance maladie privée
Les compagnies d'assurance maladie bloquent les factures d'assurance
PKV: pas de retour pour les étudiants en SHI

Image: Ronny Richert / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Mieux comprendre lassurance - Episode 06 - La complémentaire santé pour tous ANI?


Article Précédent

TBE et maladie de Lyme dues aux piqûres de tiques

Article Suivant

Les pharmacies fournissent des informations sur la phytothérapie