Excédent d'assurance maladie inférieur



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Moins d'excédent au premier semestre. Le bénéfice de la caisse enregistreuse diminue

Les excédents des caisses légales d'assurance maladie ont été inférieurs aux prévisions par rapport à l'année dernière. En outre, le fonds de santé a enregistré un déficit de près de deux milliards au premier semestre. Bien que cette évolution se soit produite, les réserves financières des caisses d'assurance maladie s'élevaient à environ 27,7 milliards d'euros, comme l'a annoncé le ministère fédéral de la Santé à Berlin. Pour le ministre de la Santé Daniel Bahr du FDP néanmoins une «base solide».

Au premier semestre 2012, le déficit du fonds de santé était d'un peu moins d'un demi-milliard d'euros. Les caisses maladie reçoivent leurs allocations du fonds.

La raison de la hausse du moins était la réduction de la subvention fiscale de 2,5 milliards d'euros à 11,5 milliards. L'abolition des frais de pratique a entraîné un manque à gagner supplémentaire. "L'essentiel est que les caisses de santé et les assureurs maladie auront à nouveau un plus clair à la fin de l'année", a déclaré Florian Lanz, porte-parole de l'organisation faîtière de l'assurance maladie légale. Parce que les caisses maladie s'attendent à une évolution financière positive dans le courant de l'année. Avec des paiements ponctuels tels que les primes de Noël et de vacances pour les employés et des pensions plus élevées, le fonds aura plus de revenus que de dépenses au cours de la seconde moitié de l'année.

Au premier semestre 2013, l'excédent a diminué de plus de moitié par rapport à la même période de l'année précédente, car de nombreuses caisses d'assurance maladie ont transféré le paiement des primes à leurs membres. En revanche, les dépenses par assuré ont augmenté de 4,6% au premier semestre. Cependant, le coût des produits pharmaceutiques n'a augmenté que de 0,3%. Les dépenses des médecins et dentistes ont augmenté de 10%. L'une des raisons en est les «ajustements d'honoraires» et l'élimination des honoraires de pratique, qui étaient auparavant compensés par la rémunération totale des médecins.

Cependant, il est nécessaire de rattraper le retard en termes de dépenses de promotion de la santé et en particulier de prévention et de santé au travail. Les dépenses dans ce domaine se sont élevées à 125 millions d'euros au premier semestre, ce qui représentait 0,1% des dépenses totales des caisses légales d'assurance maladie. Selon le ministre de la Santé, les caisses d'assurance maladie accusent un retard considérable sur les dépenses nécessaires qui sont nécessaires pour renforcer la promotion de la santé. (en)

Image: Thomas Siepmann / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: 3 minutes pour comprendre la Sécurité sociale


Article Précédent

TBE et maladie de Lyme dues aux piqûres de tiques

Article Suivant

Les pharmacies fournissent des informations sur la phytothérapie